img 0 120 -240 (gif)


Sibylle de Cumes (La)

État civil

  • Nom courant Sibylle (La)
  • GenrePersonnage féminin mythologique

Présentation

Dans la mythologie gréco-latine, les sibylles étaient des prophétesses et des magiciennes qui communiquaient avec les dieux et les morts.

Dans l'Énéide de Virgile, la sibylle de Cumes montre ainsi au héros troyen Énée où cueillir le rameau d'or qui ouvre les portes des Enfers, puis le guide pendant son voyage initiatique dans le monde souterrain.

La sibylle intervient à nouveau plus tard dans l'histoire légendaire de la ville. Elle se rend auprès de Tarquin le Superbe, un roi du sixième siècle avant notre ère, pour lui vendre à un prix exorbitant neuf livres contenant des oracles. Le monarque refuse et elle brûle six des recueils avant que les prêtres ne conseillent à Tarquin d'acheter les trois derniers… pour le même prix.

La sibylle est alors devenue une très vieille femme. Elle souhaite ardemment mourir, mais une malédiction divine l'en empêche. Le poète latin Ovide raconte qu'Apollon était tombé amoureux d'elle bien longtemps avant et lui avait promis qu'elle vivrait mille ans si elle lui accordait ses faveurs. Elle accepta, obtint sa quasi-immortalité mais ne tint pas sa promesse. Le dieu, furieux, se vengea en refusant de prolonger sa jeunesse en même temps que sa vie. La sibylle vieillit, se ratatina pendant des siècles et finit par se transformer en une cigale dont le chant n'est qu'une longue lamentation.

Bibliographie

 La Puissance et l'éternitéAlix Senator 72018