Le Parthénon

img 0 250 -350 (jpg)


Présentation

Bâtiment - L'Acropole
Le Parthénon est un bâtiment votif consacré à Athéna Parthénos, sur l'Acropole d'Athènes.

Histoire

Le Parthénon est la "demeure des vierges": il tire son nom d'une salle où se réunissaient des jeunes filles consacrées à la déesse.

Il fut construit entre 447 et 438 av. J.-C. en marbre de l'Attique par l'architecte Ictinos et décoré par le grand sculpteur Phidias. C'est aussi à lui que l'on devait la statue chryséléphantine (or pour les vêtements, ivoire pour les chairs) de 15 m de haut de la déesse en armes.

Elle n'était pas l'objet d'un culte. Aucune célébration n'avait d'ailleurs lieu dans le Parthénon qui n'était pas un temple mais un simple bâtiment votif. La statue était une offrande, un trésor destiné à être fondu en cas de nécessité.
On trouvait aussi dans le Parthénon le trésor de la Ligue de Délos, une alliance de cités dirigée par Athènes.

Ravagé par un incendie à la fin de l'Antiquité, le Parthénon fut transformé en église puis en mosquée après la conquête de la Grèce par les Ottomans. Plus tard, ils en firent une poudrière qu'un tir de mortier fit exploser, causant de très graves dommages au bâtiment.
Les fouilles archéologiques ainsi que les programmes de restauration débutèrent au 19è siècle. Ils se poursuivent encore de nos jours

Géographie

Parthénon (Le)