Pétra

img 0 250 -350 (jpg)


Présentation

Ville en La Nabatène
Pétra est l’ancienne capitale du royaume nabatéen.

Histoire

Son nom vient du grec « petra », pierre. Il rend hommage aux parois de grès coloré du cirque montagneux qui abrite la cité.

Elle a été fondée au VIIIè siècle avant Jésus-Christ par les Édomites, un peuple peu connu. Mais les Nabatéens la conquièrent et l’occupent dès le VIè siècle. Ce sont eux qui sont à l’origine des magnifiques tombeaux troglodytes tels que le Deir ou le Khazneh, creusés au 1er siècle avant Jésus-Christ.

Il faut dire que Pétra était alors extrêmement riche. Située au carrefours des routes commerciales reliant l’Égypte à la Syrie et la Méditerranée à l’Orient, elle les contrôlait et en tirait tout le profit, au grand dam des Romains qui essayèrent plusieurs fois de la conquérir. Ils échouèrent jusqu’en 106 après Jésus-Christ et l’expédition du gouverneur de Syrie Cornelius Palma qui l’annexa au nom de l’empereur Trajan.

Géographie

Pétra se situe à mi-chemin entre la mer Morte et le golfe d’Aqaba sur le grand rift africain, la faille géologique qui va de la Syrie à l’Afrique Orientale.

Là, la plaque tectonique d’Arabie coulisse contre la plaque africaine causant de nombreux tremblements de terre. Pétra en connaît plusieurs importants du quatrième au huitième siècle de notre ère. Ils contribuent à son abandon au moment où elle perd aussi progressivement sa place de carrefour commercial.
Pétra